Plaque induction

Qu’est-ce qu’une plaque induction ?

La plaque induction est une plaque de cuisson fonctionnant à l’électricité et dont le mécanisme de chauffage consiste en un champ magnétique émis par une bobine de fil conducteur placée sous une surface en vitrocéramique. Les ondes électromagnétiques produites par cette bobine de cuivre ne chauffent que le récipient posé dessus.  La précision de l’induction permet de monter ou baisser très rapidement la température.

Très rapide, elle fait bouillir de l’eau plus vite qu’avec une plaque de cuisson gaz. Économique, l’induction ne chauffe donc que la surface de l’ustensile et pas autour. Dès que la poêle ou la casserole n’est plus en contact avec la plaque induction, cette dernière se coupe instantanément évitant toute déperdition d’énergie. La technologie induction permet des économies d’énergie de l’ordre de 30 à 60 %  par rapport aux autres modes de cuisson, gaz ou électrique.

Meilleures plaques induction : Avis & Comparatif 2019

SAUTER table induction

Table induction SAUTER SPI4360B

- Table de cuisson à induction encastrable 3 foyers livrée avec cordon de raccordement

- Puissance totale de la table 7200 W

- Inducteur XXL (baptisé Amplitude) de diamètre 28 cm puissance 4000 W

- Chaque zone de cuisson bénéficie de son propre jeu de commandes complet.

- 14 niveaux de puissance des inducteurs

- Deux réglages préprogrammés : "doux" et "vif"

- Chaque inducteur dispose d'une fonction booster

- Durée de cuisson de 1 à 99 minutes


Klarstein Table de cuisson à induction Encastrable,

Table à induction Klarstein Delicatessa

- Table de cuisson à induction encastrable 4 foyers livrée avec cordon de raccordement

- Puissance totale de 7000 watts en quatre zones de cuisson de chacune 2 fois 2000 et 1500 watts de puissance individuelle

- Foyers de cuisson flexibles : VarioHeating pour combiner les deux foyers de gauche et les utiliser ensemble comme zone Flex
- Plus de puissance : chaque foyer de cuisson est équipé de la fonction ThermoBoost jusqu'à 2800 watts de puissance et un réchauffage rapide

- Cuisson économique en énergie : contrôle EcoThermal avec affichage de la chaleur résiduelle utilisable

Table de cuisson à induction encastrable BELDEKO

Table de cuisson à induction BELDEKO

- Table de cuisson à induction encastrable 4 foyers livrée avec cordon de raccordement

- Puissance max : 7200 W

- Taille et puissance des foyers : avant gauche 210 mm 3000 W, avant droit 160 mm 1500 W, arrière gauche 160 mm 1500 W, arrière droit 180 mm 2100 W
- Commandes tactiles avec 9 positions de chauffe et 4 boosters

- Minuterie 120 minutes avec arrêt automatique
- Sécurité : voyants de chaleur résiduelle, détection des débordement et verrouillage enfants

Principaux modèles de plaques induction

Plaques encastrables, intégrées ou portables

Les plaques de cuisson induction peuvent être encastrables, intégrées à une cuisinière ou un piano de cuisson, ou encore posables ou  portables : on peut alors les emmener facilement avec soi en vacances par exemple. C’est dans les années 1990 que les premières plaques induction ont été commercialisées auprès du grand public. Il s’agissait à l’époque uniquement de plaques encastrables. Les modèles de plaques induction portables sont arrivés bien plus tard. En 2017, plus de la moitié des ménages français équipés de plaques de cuisson avaient choisi l’induction.

Nombre de zones de cuisson

A l’instar de leurs homologues à gaz, les tables induction dont dotées la plupart du temps de 4 zones de cuisson. Il est également possible de s’équiper de tables à 2, 3 voire 5 zones. Certains modèles proposent une zone modulable permettant d’accueillir de grands récipients, ou bien encore se présentent sous forme de table mixte avec par exemple 2 foyers à gaz et 2 zones à induction.

Piano de cuisson

Dans l’univers de l’induction, l’une des dernières nouveautés est le piano : les zones de cuisson ne sont plus délimitées par des cercles ou des croix, la plaque entière est une zone de cuisson. Casseroles et poêles sont automatiquement détectées quelle que soit l’endroit sur la plaque où elles sont posées. La plaque de cuisson est donc entièrement modulable à votre convenance.

Pourquoi acheter une plaque induction ?

La popularité grandissante des plaque induction n’est pas un hasard. Ce type de plaque électrique comporte des atouts évidents par rapport à ses consœurs à gaz ou vitrocéramique. Nous vous présentons ci-dessous les principaux avantages et inconvénients de l’induction.

Rapidité et précision de chauffe

La montée en température d’une plaque induction est également très efficace pour une cuisson rapide et précise grâce à plusieurs niveaux de puissance qui permettent de moduler la chauffe selon les aliments que l’on à cuire. On peut aussi bien faire bouillir de l’eau en très peu de temps, 1 litre d’eau bout en 2 minutes contre plus de 5 minutes au gaz, saisir à feu vif une viande ou laisser mijoter à feu doux ses petits plats !

Sécurité

Tout d’abord, la sécurité. Oubliez les risques de brûlures en touchant la plaque de cuisson : seule la zone où est posée la casserole chauffe, elle se coupe aussitôt la casserole retirée, d’où également une inertie thermique bien moindre par rapport aux plaques électriques en fonte ou vitrocéramique et celles au gaz. Si votre plaque en est équipée, un indicateur de chaleur résiduelle vous informe de plus que la zone de cuisson reste chaude temps qu’un voyant lumineux reste allumé. Il existe de nombreuses autres options qui permette de gagner toujours plus en sécurité telles que l’anti-débordement, l’anti-surchauffe ou encore le verrouillage du bandeau de commande.

Économie

Comme dit précédemment, la plaque induction ne chauffe donc que la surface de l’ustensile et pas autour. Dès que la poêle ou la casserole n’est plus en contact avec cette dernière, elle se coupe instantanément évitant toute déperdition d’énergie. Les économies d’énergie sont de l’ordre de 30 à 60 %  par rapport aux autres modes de cuisson, gaz ou électrique.

Entretien facile

En terme d’entretien, la plaque induction est sans conteste vraiment pratique : facile à nettoyer, elle dispose de touches sensitives ou tactiles, donc aucun recoin difficile d’accès où les salissures pourraient se loger. Une éponge douce pour éviter les rayures et un produit spécifique vous suffiront à conserver une plaque induction toujours impeccable et quasiment sans frotter.

Peu ou pas d’inconvénient ?

Dire que la technologie induction ne présente aucun inconvénient serait exagéré. Il n’y a pas d’appareil électroménager parfait, chacun comporte des spécificités avantageuses ou non selon l’utilisation de chacun. Mais il faut reconnaître que l’induction comporte beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients.

Tous les ustensiles ne sont pas adaptés aux plaques induction même s’ils tendent à l’être de plus en plus. Les ustensiles de cuisson doivent en effet avoir un fond ferromagnétique pour chauffer sur une plaque induction sinon il ne se passe rien. Il est fort probable que vous ayez déjà des casseroles et poêles compatibles induction dans votre batterie de cuisine. Une astuce pour être sûrs que vos poêles et casseroles sont compatibles induction : il vous suffit de placer un aimant sur le fond extérieur de l’ustensile. S’il reste aimanté, votre poêle ou casserole est alors compatible. On peut également repérer le symbole avec une spire horizontale qui indique la compatibilité avec l’induction, mais ce symbole n’est utilisé que depuis peu par les fabricants de casseroles, poêles et autres récipients.

Le fait qu’il n’y ait pas  de vision de la puissance dégagée peut être également déstabilisant au départ. Les personnes habituées à cuisiner au gaz et surveillent une flamme pour laquelle elles peuvent moduler l’intensité. De même pour les personnes qui cuisinent sur une plaque vitrocéramique où il est également possible de jouer sur l’intensité d’halogènes ou de foyers radiants.

Notons aussi que les plaques induction sont souvent plus chères que les autres types de tables de cuisson, mais cette différence est vite rentabilisée grâce aux économies d’énergie réalisées ensuite à l’usage.

En revanche, nous déconseillons vivement aux porteurs de pacemaker et autres porteurs de stimulateurs cardiaques l’achat d’une plaque induction compte tenu des ondes électromagnétiques qui pourraient endommager leurs appareils.

Comment bien choisir votre plaque induction ?

Taille

Voici quelques points clés à vérifier pour ne pas faire votre choix les yeux fermés. Vérifiez tout d’abord que vous disposez bien de l’espace nécessaire à l’installation d’une plaque induction. La taille standard est de 56×49 cm mais celle-ci peut varier en fonction du nombre de foyers.

Puissance

En moyenne, la plupart des modèles de plaques à induction présentent une puissance allant de 2000 à 4000 Watts ce qui est suffisant pour obtenir de bonnes performances de chauffe avec la technologie induction. Il faut savoir que le chiffre indiqué correspond à la puissance maximale produite si vous utilisez votre plaque à pleine puissance. Privilégiez plutôt une puissance de 4000 Watts pour une plaque comportant 4 ou 5 zones de cuisson. 2000 Watts suffiront à une plaque avec 2 ou 3 zones de cuisson. De même, plus la plaque possède de niveaux de puissance et plus vous pourrez moduler vos cuissons de façon précise : 15 niveaux seront plus appréciables que 9 que l’on voient fréquemment.

N’oubliez pas de vérifier la consommation électrique exprimée en kWh. Évitez les plaques qui ont une puissance par exemple de 3000W mais qui vont pourtant avoir la même consommation énergétique annuelle qu’une plaque qui fait plus de 5000W.

Fonctions supplémentaires

Certains modèles à induction possèdent une fonction booster qui fournit à une zone de cuisson une puissance supérieure à sa puissance maximale. Pour ce faire, elle utilise cette puissance supplémentaire à une ou plusieurs autres zones de cuisson, vous gagnerez ainsi encore en rapidité.

Vous apprécierez également la présence du verrouillage des commandes aussi bien pour une question de sécurité que de nettoyage. Et ne craignez plus que le lait déborde grâce à la fonction anti-débordement, une fonction fort utile !

Accessoires

Un afficheur individuel pour chaque zone de cuisson est un petit plus appréciable au quotidien. La présence d’un minuteur directement intégré à la plaque est la encore gage de confort.

Quel est le prix d’une plaque induction de qualité ?

Les marques d’électroménager sont nombreuses aujourd’hui à se lancer sur le marché de l’induction. Sauter est une valeur sûre parmi le haut de gamme qui privilégie la fabrication en France, le design de ses plaques est toujours soigné avec une consommation électrique contrôlée. Samsung, Electrolux et Brandt, qui n’ont plus besoin de créer leur autorité dans l’univers du gros électroménager, ont l’avantage de proposer des prix souvent accessibles. Prévoyez donc un budget entre 200 et 1000€ pour une plaque induction de 3 ou 4 zone de cuisson. L’induction s’étant très largement démocratisée, sachez que vous pourrez sans aucun doute sauter le pas pour vous équiper d’une plaque induction avec un excellent rapport qualité prix aux alentours de 300 ou 400€.

Comment utiliser et entretenir votre plaque induction ?

Afin d’utiliser au mieux la puissance d’une plaque à induction, il est impératif d’employer un récipient compatible dont le fond est de diamètre égal à la zone de cuisson en question. En effet, si vos poêles et casseroles sont plus petites ou plus grandes que le diamètre indiqué sur la plaque, elles ne recevront qu’une partie de la puissance maximale de la zone de cuisson.

Pour l’entretien de votre table induction, une éponge douce et un peu d’eau savonneuse suffiront largement. En effet, comme la zone de cuisson chauffe uniquement le récipient posé dessus, cela évite que les aliments ou projections tombés en dehors cuisent, et ainsi accrochent à la plaque de cuisson. De plus, la surface lisse, dure et sans bouton d’un plaque induction simplifie son entretien, comparé aux plaques à gaz et électrique traditionnelle. Les touches sensitives peuvent être verrouillées durant le nettoyage.